page précédente
Fiches Pratiques

Qualité du miel – analyse au réfractomètre

La teneur en eau du miel est un des critères primordiaux lorsqu’on veut mettre sur le marché un produit de qualité.



Un outil incontournable

En quelques années, le réfractomètre est devenu un outil pratiquement incontournable dans la panoplie de l’apiculteur.

Dans notre activité qu’est l’apiculture, nous allons analyser la teneur en eau contenu dans le miel, dans une fourchette comprise entre 12 et 26 %.
Il est donc inutile d’acheter un réfractomètre en dehors de ces plages de données.

cliquez sur l'image
Les limites

La limite légale d’eau dans le miel fixée par la directive européenne CEE 2001/110 est d’un maximum de 20 %.
Cependant en France, la plupart des apiculteurs sʼaccordent à dire qu’il ne faut pas dépasser une teneur en eau de plus de 18 %.

Au delà, le risque de fermentation est bien réel.

cliquez sur l'image
.

Il existe plusieurs types de réfractomètre. Dans cet article nous allons utiliser un réfractomètre RHB-90 ATC.
(ATC = compensateur de température ambiante, sans cela et en fonction de la température du lieu où vous réalisez votre analyse, vous devrez utiliser une table de correspondance fournie avec votre réfractomètre afin de compenser les données analysées).

cliquez sur l'image
Etape 1

Vous devez sortir votre réfractomètre de sa boite et le laisser quelque instant afin qu'il s’adapte à la chaleur ambiante et qu’il s’ajuste.

cliquez sur l'image
Etape 2

Il suffit ensuite de déposer un peu de miel au centre de la zone d’analyse du réfractomètre.

cliquez sur l'image
Etape 3

Nous fermons délicatement le capot, ainsi le miel va se déployer sur toute la zone d’analyse, il reste à attendre quelques secondes afin que le miel se mette à la température du réfractomètre.

cliquez sur l'image
Etape finale : la lecture

Il suffit maintenant de lire les données. 
Le réfractomètre indique trois valeurs :
- Le degré Baumé indique la concentration en sucre
- Le degré Brix indique la quantité de sucre (en g) contenue dans 100 g de miel refroidi à 20°C.
- Le pourcentage d’eau indique la quantité d’eau contenu dans le miel

L’échantillon de miel a un pourcentage d’eau de moins de 18%, il se conservera sans problème.

Si votre miel est trop humide, vous pouvez faire baisser sa teneur en eau en déshumidifiant l’air ambiant.
Vous pouvez analyser l’humidité de l’air avec un hygromètre (généralement les stations météo que nous avons dans nos maisons, fournissent cette information). Le seuil est de 60 %. En dessus le miel absorbe l’eau contenu dans l’air, en dessous l’air absorbe l’eau du miel.

cliquez sur l'image
Nettoyage

Une fois l’analyse terminée, nettoyez le réfractomètre avec un chiffon doux.

cliquez sur l'image

Auteur : Emmanuel Leleu
Tags associés : reglementation, savoir faire, (voir les articles de tous ces termes)