page précédente
Fiches Pratiques

Identification du rucher et des éléments de la ruche

qu'il s'agisse de réglementation ou de prophylaxie, l'identification doit devenir un reflexe



1) Identifier le rucher

obligation & sécurité  : chaque rucher doit être facilement identifié et donc identifiable visuellement par chaque "promeneur".
Vous trouverez chez votre revendeur apicole des panneaux d'avertissement.

Vous devez également apposer sur quelques ruches votre numéro DSV.

Depuis l'apparition du numagrit et du siret, certains GDSA demande de remplacer le numéro DSV par ces derniers, obligeant donc à changer toute votre identification actuelle. Rapprochez vous de votre GDSA.

 

Pour encore plus de sécurité et si le lieu s'y prête, vous pouvez sécuriser la zone en clôturant le rucher afin d'éviter qu'un promeneur se retrouve au milieu du rucher

 

 

cliquez sur l'image
2) Prophylaxie

Chaque intervention sur le rucher sera identifiable dans un registre d'élevage.
Afin de faciliter l'identification des ruches il est utile de numéroter celles-ci.

cliquez sur l'image
3) Prophylaxie encore

Il est aussi nécessaire d'identifier chaque hausse avec sa ruche.

 

cliquez sur l'image
4) Prophylaxie encore et encore

et pour finir les cadres de corps et de hausse.

 

Tout ceci pour une raison de prophylaxie.

Si une ruche est atteinte d'une maladie  ou d'un problème devant nécessiter un traitement particulier ou la destruction des cadres vous pouvez désormais intervenir avec ciblage

cliquez sur l'image

Auteur : Emmanuel Leleu
Tags associés : prophylaxie, reglementation, ruche, (voir les articles de tous ces termes)